×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

La Fédération Africaine des Journalistes (FAJ) salue le thème de la journé mondiale de la presse de l’UNESCO au Ghana, et appelle les gouvernements et le pouvoir judiciaire à mettre fin à l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes dans leur travail.

L’UNESCO et le Gouvernement du Ghana organisent, en partenariat, la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse à Accra la capitale les 2-3 mai 2018 sur “Medias, justice, Etat de droit : contrepoids du pouvoir”

“Le thème de cette année concerne l’impunité, et nous sommes présents ici au Ghana pour appeler toutes les parties prenantes à renforcer les systèmes judiciaires en Afrique, poursuivre en justice toute attaque contre les journalistes et, ce faisant, décourager les crimes contre les journalistes” a déclaré Abdulwaheed Odusile, Président de la FAJ. 

Selon l’UNESCO, dans neuf cas d'assassinat sur dix, les coupables ne sont jamais traduits devant la justice.  La FAJ appelle les pouvoirs judiciaires en Afrique à rechercher et à traduire devant les tribunaux toute attaque contre les journalistes dans leur travail. La Fédération s’est engagée avec l’Union Africaine pour mettre en place un groupe de travail et des mécanismes nationaux pour surveiller et s’occuper de la sécurité des journalistes et la question de l’impunité en Afrique.

La FAJ avec le soutien des parties prenantes entend renforcer son engagement avec la commission de l’Union Africaine et ses organes pour la mise en oeuvre des normes, des instruments et des mécanismes devant s’occuper de la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, en vue de permettre aux journalistes de travailler en toute sécurité pour l’aboutissement de “l’Afrique que nous voulons”

Suite à la Declaration de Windhoek sur les médias libres, indépandents et pluralistes le 3 mai 1991, la journée mondiale de la liberté de la presse a été adoptée par la conférence générale de l’UNESCO et proclamée par l’assemblée générale des Nations Unies en 1993.

 

Pour plus d’informations, contacter le sécretariat de la FAJ: admin@africanjournalists.org

La FAJ représente 50,000 journalistes en Afrique